3% de perte de compétitivité du fait de la maintenance

3% de perte de compétitivité du fait de la maintenance
En France nous avons un gros problème de maintenance/SAV de quasiment toutes les activités, publiques ou privées.
Un irrésistible engouement pour la sous-traitance a tout écrasé vers les années 1990. Les dogmes (sans fondement) accompagnant ont été les suivants :

  • « En sous-traitant vous allez gagner 15% sur vos coûts de maintenance »
  • « Recentrez-vous sur votre cœur de métier »
  • Sous-traitance multimétier pour limiter les coûts d’achat

Les abus ont été tels qu’il a fallu définir la loi bachelot (30 juillet 2003).

Les grands groupes de la maintenance, du BTP, de l’environnement et de l’énergie ont fait de la croissance externe, racheté bon nombre des sociétés de maintenance ayant une taille supérieure à 250 salariés et détiennent aujourd’hui à 6 ou 7, environ 70% du marché de la maintenance en France.
Je suis expert dans le domaine de la maintenance et je constate que la sous-traitance a des effets néfastes sur les résultats des entreprises. Le coût de la maintenance des entreprises qui sous-traitent en France est d’environ 8% de leur chiffre d’affaires. Environ 3% de ces 8% sont indûment payés à des sous-traitants « qui ne jouent pas le jeu » du partenariat. Mais comme les entreprises en France ne sont plus aptes à connaître le vrai coût de leur maintenance, les choses restent en l’état. Aucun décideur n’ose faire le premier pas pour plusieurs raisons :

  • Niveau de leur équipe trop faible en maintenance
  • Peu de confiance dans leurs équipes
  • Peur de réembaucher

On connaît les dérapages en termes de sécurité qui ont accompagné la sous-traitance extrême de la maintenance dans certaines entreprises.
L’activité en France est pénalisée à hauteur de 3% du fait d’une maintenance non optimisée. La France perd 3% de compétitivité du fait d’une maintenance non maîtrisée: quasiment chaque produit fabriqué en France a un coût de 3% de trop du fait de la maintenance.

Sites web liés à la maintenance

  SITES WEB LIES A LA MAINTENANCE

 

Hôpitaux :

AFIB (français) : Association Française des Ingénieurs de Maintenance

Technologies biomédicales (français) : Site des technologies biomédicales

IHF (français) : Ingénieur Hospitaliers de France

 

Juridique :

 

Portails :

Afim.asso.fr (français) : association ingénieurs et responsables maintenance

JcWeb : Portail de maintenance industrielle (français)

Clice: Association Belge des personnels de maintenance (français)

 

Méthodes et outils de maintenance :

 

Normes:

AFNOR (français) Moteur de recherche et vente des normes en ligne

 

Logiciels de diagnostic maintenance :

bi-cycle (en anglais) : Software d’aide à l’amélioration de la maintenance

 

Place de vente matériel / achats maintenance externalisés:

Sparesfinder (en anglais)

FAC : Spécailiste de la gestion de stock et des acats de pièces de maintenance

Fédérations :

FFIE  : Fédération française des entreprises de génie électrique et énergétique

 

Associations :

Le club maintenance  : Club maintenance Région Normandie

 

GMAO :

Quelques éditeurs de GMAO

Gmao.com : (français) : Voir Ciris informatique ci-dessous. 

Ciris Informatique : Logiciel de Gestion de Maintenance Assitée par Ordinateur (GMAO) et logiciel AXEL de gestion des équipements.

Newmaint  : (français – Corim) : informatisation des méthodes de maintenance

MRO : (en anglais) : Logiciel Maximo

Actemium : Solutions pour les systèmes d’information de production (SIP) : optimisation, supervision, planification.

Apisoft : Progiciels de GMAO et d’administration de HP3000.

BCS : Aqmanager : logiciels de gestion de maintenance (GMAO), de contrôle qualité (Labo-Lims) et de métrologie (Étalon).

Carl International : Conception et mise en oeuvre de logiciel de gestion de maintenance (GMAO) et de gestion des actifs.

Codi Ouest : Newmaint (GMAO industrie et tertiaire) et GEPMI (gestion intégrée).

Corim : Spécialisé en logiciels de maintenance. Développement d’applications GMAO et TPM, notamment WinMaint et NewMaint.

GP2  : Le progiciel GPIC de gestion intégrée destiné aux PME/PMI.

Laarsen consultantCapamix, progiciel de GPAO.

Microfor Informatique : Progiciels de gestion intégrée GPAO.

Missler : Réalisation de logiciels de CAO, CFAO, GPAO destinés à la conception d’objets mécaniques.

Sescoi : Éditeur de logiciels de FAO (WorkNc) et de GPAO (WorkPLAN) déstinés à l’industrie mécanique de fabrication en petites séries ou à l’unité.

Siveco : Conception et distribution de Coswin, un progiciel de GMAO.

Tomao : Conception et distribution d’Optima, un progiciel de GMAO.

Logiciels maintenance téléchargeables gratuitement:

SMI: (Services Maintenance Interventions) est un logiciel libre de gestion et de suivi de maintenance ou gestion de SAV et de services

GMAO pour l’industrie: Mika nous livre gratuitement la GMAO qu’il a utilisé dans son entreprise

ManageMaint d’AS-informatique: version élémentaire utilisable gratuitement

Free CMMS (GMAO gratuite en anglais) : GMAO développée en php / mysql

Envie de nous faire part d’un autre site ? Laissez nous ses coordonnées par le biais d’un commentaire à la suite.

 

 

Prestataires: s’améliorer pour mieux satisfaire leurs clients

Introduction

Un prestataire de renom français indique à Ingexpert que les compétences de son personnel contrats (de prestation de service en maintenance) ne sont pas suffisantes et que cela peut aller jusqu’à générer de mauvaises relations avec ses clients. Ce prestataire souhaite sortir de ce cercle vicieux par la formation de son équipe méthodes (ingénieurs et techniciens qui viennent en support des contrats chez les clients) qui saura alors guider le personnel contrat dans l’amélioration des plans de maintenance de ses clients par exemple.

Problématique

Les prestataires de service en maintenance se plaignent d’avoir mauvaise presse auprès des clients (les Donneurs d’ordres), que parfois ils ne savent pas répondre à leurs demandes d’améliorations ce qui génère une insatisfaction de ces derniers. Des incompréhensions sont générées et créent très souvent de mauvaises conditions de travail pour le personnel contrat.
Le prestataire de service qui a contacté Ingexpert s’est dit désireux de vraiment faire évoluer les choses. Pour se faire, il souhaite former ses équipes méthodes qui accompagnent les responsables de sites (ou de contrat).
La formation demandée par ce prestataire s’articule essentiellement ainsi :
• une journée sur les indicateurs ;
• puis apprentissage de l’outil AMDEC.
Ce profil de formation est le signe de l’éternelle stagnation des prestataires de services en maintenance. Pourquoi?

 

Indicateurs

Les prestataires de service en maintenance n’écoutent pas suffisamment leurs clients. Pour pallier à ce problème, les Donneurs d’Ordres exigent depuis 5 ans environ des Plans Qualité pour s’assurer que leurs prestataires s’approprient bien leur problématique. En effet les clients prennent aujourd’hui quasiment tous le soin de définir des indicateurs contractuels. Donc un prestataire qui pense qu’il peut définir ses indicateurs seul (« dans son coin »), fait de la maintenance à l’ancienne, ce dont ne veulent plus leurs clients depuis bien longtemps. Les indicateurs magiques ont le don d’agacer tous ceux qui les subissent (souvenez-vous de l’époque heureusement révolue ou les consultants -dont je n’ai jamais fait partie- promettaient le benchmark à partir d’indicateurs comme un rêve).

AMDEC

Lors d’une consultation, un prestataire de renom (que je ne peux nommer) se vantait dans son offre de prestation de service en maintenance qu’il allait réaliser 4 AMDEC par an pour optimiser le plan de maintenance du client qui l’avait consulté. Je lui ai demandé combien de temps il pensait consacrer aux AMDEC : la réponse a été 2 heures. Bien entendu ce n’était pas réaliste. Les AMDEC prennent énormément de temps et demandent beaucoup de compétences. Si on l’utilise couramment, les frais fixes des contrats s’en ressentent.
• si on ne peut y consacrer cet investissement, il est préférable d’utiliser d’autres outils, beaucoup plus simple ;
• le choix dépend du niveau du client ;
• la réalisation d’AMDEC sérieuses ne peut généralement pas prendre sa place dans les contrats qui ne le prévoient pas (négociation trop serrée, informations non disponibles, etc) ;
• le client doit être motivé pour participer aux AMDEC, ce qui n’est pas toujours le cas.
S’il est très intéressant d’avoir l’expérience de la tenue d’une AMDEC, il est important de maîtriser d’abord parfaitement les autres outils plus simples qui arrivés à leurs limites nécessiteront « la plus grosse cavalerie » incarnée par l’AMDEC par exemple. Mais cela ne se fera que si la technicité des équipements et leur environnement sont compatibles.

Conclusion

Les prestataires de service en maintenance doivent sortir totalement de leur représentation personnelle des problèmes de leurs clients. Parfois ils sont sûrs d’être pleins de bonne volonté, mais au contraire ils creusent l’incompréhension de leur client. Les seules bonnes ententes que j’ai pu connaître entre le client et son prestataire étaient quand ce dernier épousait les problèmes de son client, se les appropriait. Pour y parvenir, il faut avoir de grandes compétences en maintenance et ainsi pouvoir s’adapter en fonction du client. Il ne faut pas être rigide : ne pas vouloir appliquer un modèle unique de fonctionnement à ses clients (comme par exemple avec un tableau de bord unique pour tous les clients).

 

Pour rappel:

Ingexpert a réalisé dans tout le bassin normand, une étude sur les besoins des grands Donneurs d’ordres en matière de contrat de maintenance.

  • AREVA T&D LE PETIT QUEVILLY CEDEX
  • CHEVRON ORONITE LE HAVRE CEDEX
  • CHU ROUEN ROUEN
  • CONSEIL GENERAL 27 EVREUX
  • COOPERATIVE DE POMMES DE TERRE LUNOR LUNERAY
  • EDF PALUEL
  • ERAMET ST ROMAIN DE COLBOSC
  • EXXONMOBIL CHEMICAL France NOTRE DAME DE GRAVENCHON
  • GLAXO WELLCOME PRODUCTION EVREUX CEDEX 9
  • GPM (GRAND PORT MARITIME) LE HAVRE
  • GPN (ex Grande Paroisse) LE GRAND QUEVILLY
  • GREIF France LE GRAND QUEVILLY
  • KIMBERLY CLARK SOTTEVILLE LES ROUEN
  • LEGRAND FRANCE MALAUNAY
  • LUBRIZOL France ROUEN
  • ORIL INDUSTRIE BOLBEC
  • PETROPLUS RAFFINAGE PETIT-COURONNE LE PETIT COURONNE
  • PTL AMBRUMESNIL
  • RENAULT CLEON
  • RENAULT LE HAVRE
  • REVIMA APU CAUDEBEC EN CAUX
  • REXAM PHARMA OFFRANVILLE
  • SANOFI CHIMIE SAINT-AUBIN LES ELBEUF
  • SIDEL BLOWING & SERVICES LE HAVRE
  • SIKA France GOURNAY EN BRAY
  • SNCF TECHNICENTRE DE ROUEN QUATRE MARES SAINT ETIENNE DU ROUVRAY
  • SYNGENTA PRODUCTION France ST PIERRE LA GARENNE – GAILLON
  • TOTAL RAFFINAGE MARKETING France GONFREVILLE L’ORCHER
  • TOTAL PETROCHEMICALS France HARFLEUR
  • UPM KYMMENE France GRAND COURONNE
  • VALOIS LE VAUDREUIL

Dans le cadre de cette étude, des Prestataires ont été intégrés à l’enquête:

  • ADF NORMANDIE LE HAVRE
  • AXIOM RAIL ALIZAY
  • TEAM RESEAUX GUICHAINVILLE
  • SPIE Ile de France Nord-Ouest CLEON
  • SNEF LE PETIT QUEVILLY
  • FORCLUM HAUTE-NORMANDIE HARFLEUR

CA des prestataires de service en maintenance

Voici une idée des CA des Prestataires de service en maintenance

Entre parenthèse, se trouve leur CA (en Meuros) :

  • la première valeur concerne le CA mode,
  • la seconde = le CA France

Les métiers indiqués concernent leur activité spécifique à la production d’énergie, donc essentiellement chez EDF.
Ponticelli (823 – 500) – Levage, Tuyauterie, Mécanique
Boccard (325 – 100) – Tuyauterie, Ingénierie
Fives Nordon (120 – ?) – Tuyauterie, Ingénierie

Cofely Endel (700 – ?) – Mécanique
Ortec (845 – 420) – Tuyauterie, Ingénierie
Fouré Lagadec (200 – 150) – Chaudronnerie, Soudage
SPIE (2000 – ?) – Électricité, Mécanique, Génie climatique
CMI (552 – ?) – Chaudronnerie, Tuyauterie
ADF (252 en 2011 – ?) – Chaudronnerie, Tuyauterie, Mécanique

Areva (5000 – 2400) – Ingénierie
Onet Technologies (220 – ?) – Ingénierie, Déchets

Eiffel Industrie (271 – ?) – Chaudronnerie, Tuyauterie, Mécanique, Machines tournantes
Vinci Energies (2953 – ?) – Electricité, Mécanique, Métallurgie
Bouygues Energies et Services (190 – ?) – Electricité, Ingénierie, Climatisation

PR NF EN 12845 – Installations fixes de lutte contre l’incendie

S62-233PR
Installations fixes de lutte contre l’incendie – Systèmes d’extinction automatique du type sprinkleur – Conception,
installation et maintenance
Fixed firefighting systems – Automatic sprinkler systems – Design, installation and maintenance

Remplace la norme homologuée NF EN 12845+A2, de Juin 2009.

Résumé :
Le présent document spécifie des exigences et fournit des recommandations pour la conception, l’installation et la maintenance d’installations fixes
de lutte contre l’incendie de type sprinkleur dans des bâtiments et des installations industrielles et spécifie des exigences particulières pour les
systèmes d’extinction de type sprinkleur faisant partie intégrante de mesures de protection des personnes.

Visualiser le projet: pr-nf-en-12845

PR NF EN 16750 – Installations fixes de lutte contre l’incendie – Systèmes d’appauvrissement en oxygène

S62-170PR
Installations fixes de lutte contre l’incendie – Systèmes d’appauvrissement en oxygène – Conception, installation,
planification et maintenance
Fixed firefighting systems – Oxygen reduction systems – Design, installation, planning and maintenance

Le document joint, soumis à enquête publique, (prEN 16750:2014) a été élaboré par le Comité Technique CEN/TC 191 “Installations
fixes de lutte contre l’incendie”, dont le secrétariat est tenu par BSI.

Résumé :
Le présent document traite des systèmes d’appauvrissement en oxygène qui sont utilisés comme systèmes de prévention incendie en créant une
atmosphère dans une zone dans laquelle la concentration en oxygène est réduite en permanence dans les conditions ambiantes. Il spécifie les
exigences minimales et définit les spécifications régissant la conception, l’installation et la maintenance des systèmes fixes d’appauvrissement en
oxygène dans des bâtiments et dans des usines de production industrielle fonctionnant sous air appauvri en oxygène. Il s’applique également à
l’extension et à la modification des systèmes existants. Il s’applique aux systèmes d’appauvrissement en oxygène utilisant de l’azote, qui sont
conçus pour assurer un appauvrissement continu en oxygène dans des espaces clos.

 

Visualiser le projet: pr-nf-en-16750

Maintenance nucléaire: taux de disponibilité non atteint

Depuis 4 ans, EDF n’a pas su atteindre l’objectif de disponibilité de son parc nucléaire. Sa feuille de route fixée par l’état établissait un objectif disponibilité de 84,4% en 2009. Or le taux de disponibilité ne dépasse toujours pas 78%.

Les résultats concernant la sécurité s’améliorent mais son encore en dessous de ceux de sa filiale anglaise.

Pour en savoir plus: http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/03/06/la-maintenance-des-centrales-nucleaires-d-edf-se-fait-sous-haute-tension_4378775_3234.html?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter#xtor=RSS-3208

Maintenance des centrales nucléaires insuffisante?

Maintenance nucléaire

Selon EDF, le coût de la maintenance des centrales nucléaires françaises, qui a été de 10 milliards entre 2002 et 2012 est estimé insuffisant par les écologistes. Pour qu’elles produisent sur les durées prévues et selon EDF, se sont 100 milliards d’euros qui seront nécessaire à l’entretien des 19 centrales françaises.

Pour en savoir plus: http://www.lejdd.fr/Economie/Industrie/La-facture-astronomique-du-nucleaire-655350

 

 

 

 

Maintenance: modèle économique militaire européen

Après la diffusion de son livre blanc en 2013 dans le cadre de l’étude des meilleurs modèles militaires économiques européens , l’IRCE relance une étude car les questions et les problématiques persistent.

 

Pour en savoir plus: http://irce.overblog.com/2013/12/l-irce-relance-l-%C3%A9tude-sur-les-mod%C3%A8les-%C3%A9conomiques-de-la-maintenance-militaire-europ%C3%A9enne.html