Conseil Maintenance industrielle Expert MAINTENANCE

 

Conseil,   formation,   expertise pour le management de la maintenance


Accompagnement de votre management de la maintenance industrielle, SAV, BTP, tertiaire, transport, biomédicale, énergie par le conseil, le coaching et l'ingénierie : audit, formation, contrats, fiabilisation, progrès, etc.


Vous êtes ici : Accueil Ingexpert.com > Notre activité > IoT - Maintenance prédictive

IoT - Maintenance prédictive

1 - L’IoT (Internet of Things - Internet des objets)
Autre définition utilisée: IIoT « Industrial Internet of Things »

Les capteurs analogiques ou digitaux qui communiquaient via des protocoles divers et variés, le sont aujourd’hui pour être connectés à internet :


Capteurs lasers (mesure de déplacement, de distance) ;
Accéléromètres capacitifs (mono, bi, triaxiaux), piézoresistifs, piézoélectriques ;
Capteurs de son, vitesse, température, humidité, vibration, accélération, pression, force, couple, humidité, déplacement.

C’est l’avènement de l’IoT défini en « l'interconnexion via Internet de dispositifs informatiques embarqués dans des objets du quotidien, leur permettant d'envoyer et de recevoir des données. »

Par exemple pour le métier qui nous intéresse, c’est à dire la maintenance, les « anciens » systèmes d’analyse vibratoire fournissaient les historiques de valeurs mesurées via le réseau d’automates(LAN le plus souvent) ou via un logiciel propriétaire (par l’intermédiaire d’une interface d’E/S de type RS232) ou encore plus anciennement affichaient une valeur instantanée et n’émettaient qu’une alarme sans enregistrement de valeurs.

Aujourd’hui un accéléromètre est aisément rendu autonome et communicant. Il possède sa propre adresse IP pour transmettre à un cloud les données qu’il relève. Son installation est extrêmement simple puisque l’on n’a plus besoin de logiciel propriétaire ou de câblage. Mais attention, ce n'est pas parce qu'un capteur communique sans fil qu'il se connecte à internet. Certains d'entre eux utilisent le protocole WirelessHART. Vous le comprenez sûrement, l'IoT n'est pas une révolution comme certains veulent le faire croire, mais une évolution de la technologie. Mais il est vrai que de faire converger toutes les données vers le cloud en vue de leur traitement (automatisé) est vraiment nouveau. Il correspond à l'aire du big-data, à la nouvelle définition de la maintenance prédictive. Dans cette maintenance 4.0, les capteurs manuels (endoscopes, stéthoscopes, ...), portatifs (consoles, etc), bluetooth n'auraient plus de raison d'être: la surveillance est automatique et systématique.

Revenons à l'analyse vibratoire et présentons quelques exemples de capteurs qui permettent de la réaliser.

1.1 - Les capteurs "manuels" ou portatifs

1/ Capteur vendu par equibibrage-industriel: floatleft     2/ Capteur vendu par hellopro: floatright     3/ Capteur IHB: floatright     4/ Capteur manuel SKF: floatright
1.2 - Les capteurs communiquant sans fil

1/ Capteur SKF réseau WirelessHART: floatleft     2/ Capteur SKF bluetooth: floatright     3/ Capteur Monixo se revandicant capteur IoT: floatright
2 - La plus value INGEXPERT

Vous le constatez, un choix de la technologie s'impose. Car un capteur peut se connecter directement au cloud mais aussi indirectement (via le bluetooth et une connexion internet de l'appareil avec lequel il s'appaire): il est nécessaire de prendre une décision sur la technologie à adopter (type de programme de collecte de données). Qui va être capable d’indiquer comment positionner le capteur et exploiter les données fournies par le capteur. Pourquoi collecter les données? Comment le programme s'associe au plan de maintenance ou d'entretien? INGEXPERT peut vous éclairer et vous apporter une réelle plus-value. Ingexpert vous permettra d'appréhender coorectement la définition de la maintenance conditionelle (et non prédictive), de rattacher le sujet au plan de maintenance, HUMS ...
Vous êtes ou aller entrer dans un Système de Contrôle et d’Acquisition de Données (SCADA*), qui va aider vos techniciens à gérer en temps réel et à distance vos biens grâce aux "télémesures". Mais cette gestion n'est pas sans danger puisque comme tout réseau, le piratage guette et cela aussi doit être pris en compte.
* en anglais: Supervisory Control And Data Acquisition